d’Ornano Joseph-Antoine

Aquarelle - encadrée sous verre 20X20cm
Aquarelle – encadrée sous verre 20X20cm
Aquarelle - encadrée sous verre 20X20cm
Aquarelle – encadrée sous verre 20X20cm
Aquarelle - encadrée sous verre 20X20cm
Aquarelle – encadrée sous verre 20X20cm
Aquarelle - encadrée sous verre 20X20cm
Aquarelle – encadrée sous verre 20X20cm
Aquarelle - encadrée sous verre 18X24cm
Aquarelle – encadrée sous verre 20X20cm
Aquarelle - encadrée sous verre 20X20cm
Aquarelle – encadrée sous verre 20X20cm

Joseph-Antoine d’Ornano est l’auteur de nouvelles, d’un roman “Le visage flou de Steiner” (ed. Michel de Maule) et d’un “Essai sur l’origine de la violence contemporaine” publié chez François-Xavier de Guibert, Joseph-Antoine d’Ornano avoue être entré presque par effraction dans la peinture.

Privilégiant les petits formats, il utilise volontiers l’encre et l’aquarelle pour lesquelles l’eau donne forme à l’inattendu. Ses tableaux souvent ressemblent à des arrières plans de tableaux invisibles représentant des paysages imaginaires.

Depuis quelques mois, sans renier ses thèmes, il privilégie le fusain ou la pierre noire et s’ouvre à des atmosphères intérieures de silhouettes et d’appartements.

Peu bavard sur sa vie, et encore moins sur la peinture, il rappelle volontiers que pour lui, le tableau doit avant tout procurer un plaisir de l’ordre de l’émotion, ce même plaisir que parfois on éprouve dans une chambre d’été.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.