Kito Claire

kito claire 1
Encre sur papier filtre. encadrée sous verre 23X36cm
kito claire 2
Encre sur papier filtre. encadrée sous verre 23X36cm
kito claire 3
Encre sur papier filtre. encadrée sous verre 23X36cm
kito claire 4
Encre sur papier filtre. encadrée sous verre 23X36cm
kito claire 5
Encre sur papier filtre. encadrée sous verre 23X36cm
kito claire 6
Encre sur papier filtre. encadrée sous verre 23X36cm
kito claire 7
Encre sur papier filtre. encadrée sous verre 23X36cm
kito claire 8
Encre sur papier filtre. encadrée sous verre 23X36cm

Claire Kito

Formée aux approches multiples de l’art occidental – Ecole Supérieure d’Arts Appliqués «Duperré», Licence et maîtrise d’Arts Plastiques, Paris I – Claire Kito travaille dans le domaine de la communication visuelle . En 1981, elle participe à l’exposition « Les communes s’affichent » au Centre Georges Pompidou, à Paris et collabore à la réalisation de la maquette du « Projet Pont Neuf » de Christo.

De 1982 à 1986, elle séjourne en Amérique latine. «La rencontre avec cette culture, riche en imaginaires et en couleurs, influence mes débuts en peinture : mise en scène de personnages rencontrés dans les rues et sur les places. Les visages y sont très expressifs, comme des masques de théâtre. De retour, dans le métro parisien j’observe avec attention les êtres humains, leurs attitudes, leurs gestes et déplacements.»

Elle obtient un atelier à la Cité internationale des Arts, à Paris, en 1986, et commence l’apprentissage de la calligraphie et de la peinture à l’encre de Chine au musée Cernuschi, auprès du Maître coréen Ung-No Lee.

En 1991, installation de l’ atelier à Saint-Denis. Elle participe à l’exposition « Musée revisité », en 1999 au Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis et au projet «Écritures en migrations» à l’Université Paris 8 en 2012,  puis en 2015 à la Librairie Folies d’encre – Saint-Denis.

Au Musée d’art et d’histoire Saint-Denis, dans le cadre du « Printemps des poètes », elle expose et présente en 2014 l’ouvrage Dialogues de l’encre et du pinceau, dont elle est co-auteure avec Christine Dabadie-Fabreguettes, préface de Danièle Elisseeff – éditions You Feng-2013 ; et expose en 2018, « Histoires de poèmes et d’encres », en collaboration avec Marjorie Micucci.

Elle enseigne la calligraphie à l’ADAC à Paris de 1991 à 2017, ainsi qu’à l’Académie de Peinture Orientale de Paris. «Depuis les années 95,  l’encre de Chine devient le medium privilégié, de même que le travail sur papier. Le geste calligraphique nourrit mon travail.»

Elle participe à plusieurs manifestations internationales de calligraphie, en Corée, en Chine et en Italie. Elle expose en France et en Corée avec le groupe Moukki « L’esprit de l’encre » créé au printemps 2004 par des disciples d’Ung-No Lee. Depuis 2007, elle expose avec l’Art of Ink in America Society aux Etats-Unis, en Thaïlande, et en France.

« Mes encres oscillent entre l’écriture de personnages seuls ou celle de foules  et l’écriture de poèmes chinois, ; par ailleurs je joue avec les papiers calligraphiés – collage, papiétage, froissage, assemblage »

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.