Okamoto Hiroko

Sweaters

okamoto hiroko 18 1
Sweater 10 – lithographie – encadrée sous verre 70X90cm
okamoto hiroko 19
Sweater 28 – lithographie -57X77cm
okamoto hiroko 20
Sweater 2 – lithographie -57X77cm
okamoto hiroko 25 2
Enchainement III – gravure – 50X41cm
okamoto hiroko 22 2
okamoto hiroko 23
Sweater 32 – lithographie – 38X28cm
sweater 37 gravure encadree sous verre 50x60cm 500 euros
Enchainement 1 – gravure – 50X41cm
okamoto hiroko 26
Enchainement IV – gravure – 50X41cm
okamoto hiroko 24 1
Enchainement 1 – gravure – 50X41cm

Chairs

okamoto hiroko 1
Chair 27 – gravure – encadrée sous verre 60X70cm
okamoto hiroko 2
Chair 20 – gravure – encadrée sous verre 50X60cm
okamoto hiroko 3
Chair n°12 – gravure – encadrée sous verre 35X50cm
okamoto hiroko 4
Chair n° 77 – gravure – encadrée sous verre 40X60cm
okamoto hiroko 6
Chair 17 – gravure – 45X60 cm
okamoto hiroko 7 1
Chair 24 – gravure – 40X39cm
okamoto hiroko 8
Chair 30 – gravure – 36,5X59 cm
okamoto hiroko 9
Chair 41 – gravure – 45X50 cm
okamoto hiroko 10
Chair 40 – gravure – 36,5X60 cm
okamoto hiroko 11
Chair 29 – gravure – 36,5X40 cm
okamoto hiroko 12
Chair 120 – gravure – 30X25cm
okamoto hiroko 13
Chair 75 – gravure – 36,5X50 cm
okamoto hiroko 14
Chair 21 – gravure – 45X43cm
okamoto hiroko 15
Chair 83 – gravure – 40X60 cm
okamoto hiroko 16
Chair 104 – gravure – 34X25cm

Nature

okamoto hiroko 27
La pluie III – gravure – encadrée sous verre 30X40cm
okamoto hiroko 28
En haut III – gravure – 28X34cm –
okamoto hiroko 29
La pluie VI – gravure – 50X42cm
okamoto hiroko 30
La quiétude VIII – gravure – 28X34cm
okamoto hiroko 31
Un jour V – gravure – 46X64cm
okamoto hiroko 32
Bruissement IV – gravure – 25X30cm
okamoto hiroko 33
Un jour VI – gravure – 46X64cm

Hiroko Okamoto est née en 1957 au Japon.  Après avoir étudié la peinture à l’Université de Musashino à Tokyo, elle entre à l’Ecole des Beaux-Arts Sokei pour se spécialiser dans la gravure. Sa première exposition personnelle « The Sweaters » a lieu en 1981 à Tokyo. Elle était membre de l’Association japonaise de la gravure depuis 1982. Hiroko Okamoto expose au Japon, en France, en Italie et au Canada. Tout au long de sa carrière l’artiste a reçu de nombreux prix pour son œuvre gravée.

Celle-ci s’articule autour de trois thèmes principaux : des fauteuils vacants aux formes rebondies, habillés de fins motifs géométriques. « L’évocation incertaine d’une présence attendue, ou d’une éternelle absence » ; les pulls, dans les moindres détails de la maille du tricot. « Un travail d’introspection et de dialogue solitaire de la matière et de l’artiste ». En France, elle s’est enfin intéressée de près au vivant par I ‘approche des végétaux. Afin d’exprimer une matière simplifiée et stylisée pour ne rendre que I ‘essentiel nécessaire à l’évocation… Minutieuses et raffinées, les gravures d’Hiroko Okamoto témoignent de sa persévérance et de son esprit de perfection.

À l’automne 2001, elle s’installe à Paris conformément à ses rêves de jeunesse. Elle débute alors une nouvelle série de dessins et de gravures sur le thème de la nature (arbres, feuillages, plantes). L’artiste grave alors à l’atelier de Chaville, puis dans l’Atelier Collectif de la Cité Internationale des Arts à Paris. En 2007, la ville de Saint-Ouen lui attribue un atelier. Cette même année, elle part au Japon pour une exposition personnelle et décède subitement lors de ce séjour à Tokyo. Disparue dans sa cinquantième année, elle laisse derrière elle à Tokyo et dans son atelier à Saint-Ouen une œuvre riche et originale constituée de plus de 3000 dessins et gravures à l’eau-forte.

La première exposition lui rendant un hommage posthume a eu lieu en 2008 à Tokyo dans la galerie Murakoshi. À cette occasion un catalogue raisonné a été élaboré, regroupant toute son œuvre, des photos souvenirs ainsi que des gravures.  On y découvre son très beau travail, et ses recherches autour des trois thèmes principaux, la nature, les sweaters (pulls), et les chairs (fauteuils).

Depuis, bien d’autres expositions ont été organisées, notamment à la galerie Michelle BROUTTA à Paris, et son œuvre si particulière suscite un intérêt grandissant. Une association est née en mai 2009, de la volonté commune d’un groupe d’amis graveurs en France et du soutien de sa famille et de ses amis au Japon, pour préserver sa mémoire, son but étant de promouvoir et de faire connaître son travail, grâce à la fois à la vente, aux expositions et aux donations aux musées, médiathèques et artothèques.

Pour que cette artiste et son œuvre vivent encore longtemps au travers de notre action, et nous enchante encore par sa présence.

Les gravures de Hiroko Okamoto sont présentées régulièrement à la galerie Peinture Fraiche depuis 2015.

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.